Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 06:57



                                                                            ( Gravure d'Alger en 1830)

                                    La  " Northwestern University Library  " nous offre ce superbe cadeau  :


Ce plan d'Alger imprimé à Paris en 1870 est très utile pour y voir les noms de rues des quartiers authentiques  avant  la grande modernisation de la Capitale  Francaise
Les outils pratiques fournis ( Zoom) et flèches de déplacement nous permettent de nous faufiler facilement et de retrouver l'emplacement de lieux dont parlent les nombreuses évocations  historiques que nous lisons eventuellement  sur la Ville .
http://ansel.library.northwestern.edu/ImageServer/index.jsp?filename=/dimages/public/images/afrmaps/inu-afrmap-4236360-recto-ah.jp2&title=Plan%20de%20la%20ville%20d'Alger%20et%20de%20ses%20Faubourgs


                                                                       Marquette :" Rue des Jannissaires "



                                                                     " Maguen David" (Bouclier de David)
                                                                             dans la Casbah d'Alger



Dans cette ruelle de la Casbah,le photographe Yves T. a sauvé de la ruine cette  Etoile de David,qui peut-etre signalait alors une des nombreuses petites Synagogues fréquentées depuis des siècles par des Israélites  qui vinrent   d' Espagne et du Portugal, ( Entre autres pays,après la Grande Diaspora  qui suivit la destruction   du  Temple de Jérusalem  de l'an 70 , et qui  les dispersèrent un peu partout ). En Algérie ils durent  subir les humiliations des différents despotes Ottomans,  qui faisaient planer quotidiennement la menace du cimeterre sur leurs tetes en les maintenant  au rang d'habitants à la liberté très précaire et achetée à prix d'or  .
Les Deys successifs les limitèrent à des métiers pleu glorieux,  leurs imposèrent   des  habillements et des
coiffes distinctifs, et des  interdictions comme celles de monter
à cheval, ou d'avoir une échoppe de plein-pied avec  la  rue . ( Il fallait y descendre quelques marches pour y  accéder et la hauteur du porche était aussi limitée pour les obliger à baisser la tete ! ). Pourtant gràce à leurs contacts dans le bassin méditerranéen,
surtout avec les Juifs
de Livourne , ils formaient une classe d'un grand savoir moderne de Savants,Docteurs
et Lettrés tout en maintenant les traditions religieuses . En 1853 ,la première  imprimerie dans  ce pays était tenue par les Juifs,toujours en avance dans la connaissance  .
L'arrivée de la France à laquelle ils offrirent leurs services et leur excellente pratique de la langue arabe et dialectes  pour les guider dans une  Algérie  inconnue leur ouvrirent les portes de la Liberté et dès le Senatus-Consul  de 1865 définitivement ratifié par le Décret Crémieux en 1870,ils reçurent avec joie  la citoyenneté Francaise, avec les droits et les devoirs que cela impliquent .
( Je ne m'étendrai pas sur  cette Loi infàme parue au Journal Officiel en 1941 qui nous retira  cette nationalité et aussi les moyens de vivre ) . Les musulmans quant à eux craignant pour l'hégémonie de  leur religion et l'assimilation ,restèrent en arrière .
En une seule génération  les Juifs d'Algérie s'épanouirent à la vie moderne et burent la culture Francaise à plein traits tout en restant fidèles à leur culte ,dans une  République Laique  . Longue est la liste de ces Francais de religion israélite qui sont tombés dans les Guerres  de 14-18 et 39-45  pour ne citer que celles-ci .Le 8 Nov. 1942, 300 juifs préparèrent  Alger  au Débarquement libérateur en paralysant pendant 24 heures les forces de Vichy.



                                                                " Vieux Juif " -  (Musée du Quai Branly-Paris )



L'ancetre de mon Arrière Grand-Père maternel a du etre l'un d'eux de ces anciens émigrés  venus d'Espagne  pour habiter la Casbah . Mon Grand-Père travaillait déjà dans un de ces  magasins sous les arcades de la  Rue  Bab-Azoun. Je me plais à penser que peut-etre il a  fréquenté cette Synagogue . Comme beaucoup de sa génération, il disparu à Verdun et git quelque part sans tombeau  ni couronne ,après qu'un jour funeste de Juillet 1916  il soit tombé à la Cote 304  " S'étant porté volontaire pour une mission " .

Alors que j'écris ces  lignes nostalgiques,j'entends ici en Israel où j'habite, les  quotidiennes nouvelles de bombardements mortels de fusées et obus de mortier en provenance   de Gaza  sur les Kibboutzim et villages et villes du Nord Néguev .  Mais la terreur semée par  ces fanatiques ne nous chassera jamais de notre terre .

                                                                   Visite de Napoléon III à Alger en 1865


La Parade se déroule face à la Cathédrale St Phillipe (Anciennement Mosquée Ketchaoua et  redevenue ) , et sur la Place où sera plus tard érigée la statue du Duc d'Orléans .


                                                                 La Place du Gouvernement actuelle



                                                               Aquarelle ancienne :  Enfants Juifs à Alger
                                                                    ( Musée du Quai  Branly -Paris )


                                                                                   Fillettes juives d'Alger



                                                                            
                                                                               Jeune Fille Juive- (1896)



Costumes Algériens d'avant la Conquete.Au centre une femme juive avec  le haut Henné   imposé par les Deys  pour la différencier d'une musulmane .



 





                                                                                        F I N ( Provisoire )




 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

djamal 21/01/2011 12:54



je voudrez dans la mesure du possible avoir des informations sur tous ce qui concerne justement la période turc en algerie merci



Georges Levy. 21/01/2011 14:34



Bonjour Jamal,


http://www.algerie-ancienne.com/Salon/Turque/001.htm


Ce site est un des nombreux sur Internet. Bonne lecture.



:0023:Michel 18/07/2008 03:47

C'est en 1870 que mes arrières grand-parents sont arrivés à Alger. Ils ont peut-être utilisé ce plan...

Jacqueline 17/05/2008 19:41

Je reviens pour vous dire que je viens de dècouvrir le plan d'Alger en 1870..cela va me permettre de situer les rues que j'ai lues sur les actes de naissance ,mariage. etc de mes aiuex!!! en particulier je viens de trouver la rue Adada!!!Merci mon ami

Jacqueline 17/05/2008 19:30

Mon cher ami...je pense que mes ancetres étaient ainsi habillées..mon arrière grand mère racontait à maman que sa propre maman avait été cachée pour fuir aux Turcs..la personne en question était née dans lea années 20 du 19ème siècle..Votre sujet est très fourni et riche..un vrai bonheur!!Pour les oranges oi...vous m'avez fair remémorer ces expressions les thomson et les sanguines..un petit bout de mémoire..avec ces memes écorces d'orange mémé et maman ensuite faisait "le vin d'orange"...Bonne fin de semaine

Levy Georges 17/05/2008 16:26

Merci à Gaby de m'avoir sorti de l'ornière virtuelle où je m'étais embourbé avec la Configuration d'Over-Blog !

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche