Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:31

La B.S.A., initiale de la "Birmingham Small Arms Compagny " construisit en ce qui concerne les motocyclettes plus de 120000 exemplaires pour l'armée de sa Majesté .La plus fameuse étant du type M20 .Elle était employée pour les liaisons, mais aussi pour les patrouilles avec le modèle accompagné d'un side-car .
Cette moto a sillonné tous les théâtres d'Opérations de la Deuxième Guerre Mondiale  , mais surtout en Afrique du Nord où combattit l'armée de sa Majesté .
Dans une rue de Tel-Aviv, en ce début de Février déjà printanier, je l'ai rencontrée sagement rangée à un stationnement. Peinte de couleur sable, avec son side-car ayant en guise de porte-bagage une caisse de munitions en métal, récupérée non pas de Tsahal, comme je le pensais au début, mais de l'armée britannique . En effet en essuyant un peu la poussière du couvercle, j'ai pu lire la date estampée en creux dans la tole de...1942 !!! Quelle émotion pour un curieux ! Et que d'événements tragiques évoque cette quatrième année de la deuxième guerre mondiale !!




Le propriétaire de cet engin, collectionneur et mécanicien habile, s'est permis ce rajout utile dans la vie civile, mais aussi a du travailler avec patience  pour maintenir sa monture  en état de marche . J'aurai voulu le rencontrer et lui demander de me conter l'histoire de cette moto, qui est sans doute aussi celle de la fin du Mandat Britannique lorsque Lord Moyne monta dans sa vedette, après la cérémonie de la descente définitive des couleurs anglaises sur cette terre biblique .La BSA n'était pas seule , car les Anglais abandonnèrent aussi des quantités de matériel de guerre aux arabes qui dès Novembre 1947 attaquèrent avec quatre armées régulières, en plus des bandits, l'Etat d'Israel né dans les douleurs .

La photo ci-dessous est extraite du site britannique :"Long Range Desert Group"(2):
L'engin a bonne allure, comme neuf, mais les martiaux occupants eux ont pris de l'âge...



Et celle-ci d'un amateur passionné qui présente sa BSA-M20  dans son état original .

http://www.autogallery.org.ru/k/b/bsaM20_Vintage-imports.jpg

On peut imaginer que ce side-car retourné à la vie civile avait participé à des missions dans le désert de Cyrénaique contre les troupes de Rommel .
Bir-Hakeim, El-Alamein, Tobrouk sont des noms de batailles qui sonneront encore longtemps à nos oreilles . Cet heureux propriétaire israélien a fait des modifications de commodités à ce cheval de trait de 500cm3. D'abord il a changé le siège du pilote et en a rajouté un autre en tandem .Pour des besoins familiaux sans doute ! Et puis aussi un grand rétroviseur, très nécessaire en ville ( et obligatoire ). Mais l'aspect général reste à peu près inchangé . En l'absence de son propriétaire, j'eus donc le temps de prendre quelques photos , pour les comparer à celles trouvées sur le site de fanatiques de ces engins à trois roues ..



A Alger,tout près de chez-moi, rue Sadi-Carnot,je me souviens du magasin des motos Terrot et de son propriétaire Knetch . C'était du temps où les marques allemandes, autrichiennes,anglaises et japonaises n'avaient pas encore étouffé cette firme . Je regardais ces petits monstres avec envie, bien que ne sachant pas même monter à bicyclette ! La dernière fois que je fus assis dans un side-car pour faire un tour, ce fut dans... le manège du Parc de Galland, juste à l'époque où devait sortir cette BSA de la chaîne en Angleterre ... et en chantant en choeur avec les bambins de mon age, et blondinet innocent  "Maréchal nous voilà " ! Non,  ce ne devait pas être Montgomery ! .
 Alors je me suis vengé d'une envie vieille de 60 ans en enfourchant cette motocyclette ,au coin de la rue Saul Tchernichovski(3) et Bograshov à Tel-Aviv, un peu comme un enfant heureux  chevauche dans un caroussel. A mon age ma timidité naturelle s'est émoussée et l'occasion étant trop tentante j'ai risqué d'être pris pour un ...voleur ! .
La preuve en est dans cette photo ! (Quoique pas très loin j'avais admiré une moto Japonaise à deux cylindres en V, toute chromée qui encourageait un peu plus le larcin) !



Je cherchais cependant le propriétaire aux alentours sans le trouver . C'est plus tard en remontant cette rue que je vis le side-car stationné en sens inverse ! , preuve que son pilote n'était pas loin. Il surgit en effet à point , pressé d'aller à ses affaires. Tout en enfilant son gilet en peau de mouton, il essaya de satisfaire ma curiosité. Cet engin, il l'avait acquis  il y a plus de vint-cinq ans. Mais il n'en était pas le premier pilote ! Il m'expliqua qu'en fait un nombre de BSA  abandonnées à  Chypre par les Anglais après la Guerre avait été rachetées au ...poids de la ferraille et firent le bonheur des Israéliens à une époque où posséder une voiture était un rêve inaccessible . En se penchant, il me montra fièrement  l'emplacement discret des initiales de la firme B.S.A sur le carter de la chaîne .




Ainsi que la date du caisson :Wed/6 1942 !



Ayant enfoncé son casque sur la tète, il enfourcha sa monture et par précaution pour ne pas rater son départ devant le photographe occasionnel que j'étais, il titilla un peu la pompe à essence, et se redressa pour appuyer de tout son poids sur la pédale du démarrage . Au deuxième essai, le moteur se réveilla dans un bruit de tonnerre, et j'eus à peine le temps de brandir mon appareil pour  une dernière photo que déjà l'engin avait filé hors de ma vue !!



Je continuais donc ma promenade, tout heureux de ma découverte quoique encore laissé sur ma faim sur cette rencontre : j'avais espéré un récit plus romantique.
 Mais déjà je voyais la ligne bleue de la mer où me conduisait la très longue  rue du Docteur Haim Bograshov . Je l'ai parcouru souvent sans chercher à savoir qui fut cet homme ! Il est temps de retourner aux sources. Bograshov, (1876-1956) naquit en Ukraine en 1876. Il professa dans des écoles juives et obtint en Suisse son Doctorat . En Israel, dès 1906 il fut un des fondateurs et Directeur du premier Lycée hébreu "Hertzliya" ( au nom de Théodore Herzl *). Il y enseigna la géologie et la géographie . Ce Lycée fut la pépinière de bien de personnalités qui préparèrent la Fondation de l'Etat  . Député à la première Knesseth  il décéda en 1956 après une vie toute consacrée au développement du pays . Je dois reconnaître que cette rue aux magasins très orientés vers la jeunesse présente une vie moins austère que ce Docteur : ce n'est qu'une succession de devantures aux couleurs vives et joyeuses avec des galeries d'avant-garde .


On y rencontre aussi des élégantes qui font du lèche-vitrine ..à quatre pattes, très demi-saison  .... !






 Et qui se reposent de la promenade ...




Une pancarte m'attire : ce personnage qui représente Theodore Herzl (4), le visionnaire, nous invite à déguster un Hamburger !!  Le chat sans doute rassasié regarde les passants . L'affichette est celle d'un concert de Jazz.



Encore une rue à traverser et c'est la plage ! Elle est déserte ce matin .( Comme je l'aime pour y rêver au son des clapotis des vaguelettes ) .
Des pigeons y font leur toilette :


Et un chien sportif tout ruisselant sort de sa baignade !!


Tandis que passe la police montée , sur un fond de Yaffo perdu dans la brume .
Les sabots s'enfoncent dans le sable et ne font pas de bruit . C'est pour celà que je ne les ai pas entendus s'approcher ! .


Pour ne pas trop abuser des bonnes choses, et un peu saoulé par l'air marin je décide de prendre l'autobus pour rentrer chez-moi. Comme il vient de filer sous mon nez, en me montrant irrévencieusement son dos, j'en ai profité  pour photographier les candidats aux élections pour gouverner le pays . Nos espoirs sont noyés dans la fumée du pot d'échappement .....Est-ce un présage ?


L'affiche du chef du parti qui va diriger le pays ,en principe pour 4,5 années, pour le meilleur et pour le pire..Un dessinateur nocturne et moqueur a rajouté cette main ...
En fond,les travaux d'agrandissement du théâtre Habima . La vie (politique) n'est qu'une grande mise en scène ...



Et à travers la vitre ,et tout en roulant  devant le centre nerveux administratif, l'instantané d'une grande affiche qui rappelle aux citoyens qu'un de nos enfants est prisonnier à Gaza, depuis presque trois ans dans le secret le plus total .


Cette grande affiche est placardée sous les murs du Quartier Général ,à la vue des centaines de milliers de passants .On y lit
:


"Chef du Gouvernement, Ministre de la Défense,Ministre des Affaires Etrangères, et Députés du Peuple, qu'avez-vous fait aujourd'hui en faveur de Gilad Shalit ?"


Mais une phrase souvent citée par les politiciens arrivés au pouvoir dit à peu près :
"Ce que nous voyons maintenant d'en haut n'a pas la même apparence que vu d'en bas " : afin de souligner  la complexité du problème .
Chaque jour apporte espoirs et déceptions dans les tractations nébuleuses pour sauver Gilad des griffes du Hamas .


Les parents du soldat Shalit ne cessent avec  une dignité exemplaire de frapper à toutes les portes pour que Gilad reste à l'ordre du jour, malgré les torrents des évènements qui quotidiennement balaient Israel.
Tant de soldats israéliens ont été prisonniers et torturés et ont disparu  depuis même vingt ans dans les geôles, spécialement au Liban et en Syrie, que Gilad est devenu un symbole.  
Un site francophone comme la famille Shalit, en Galilée, lutte contre l'oubli...
http://www.francogalil.com/rubrique,g-shalit-livre-pour-enfants,1142193.html

J'y ai ajouté dans la rubrique en commentaire :

Gilad est devenu Caporal,
Le Hamas lui a remis ses galons ......
Une intime cérémonie dans un bunker en béton,
Dans un local sans lucarne où ne filtre pas le son .
Gilad dans cette oubliette, pourrait devenir même Général ....
Cela ne tiens qu'à nous de libérer en échange les pires assassins,
Ceux qui ont du sang sur les mains et prêts à recommencer le lendemain .
La Croix Rouge, l'ONU, le Vatican, n'ont d'yeux que pour les habitants de Gaza,
Cette région qui cultive le fanatisme et gouverne suivant les canons de la Charia,
Ce pays où le Hamas torture les opposants et enseigne la mort aux nouveaux-nés .
Un conseil, au soldat qui viendrait à tomber dans les mains de ces hommes masqués :
Toujours dans votre fusil gardez une balle en réserve pour vous faire sauter le caisson,
Une grenade quadrillée pour percer les agresseurs et franchir avec eux le Rubicond.
Ainsi ferez-vous d'une pierre mortelle trois coups : vous éviterez votre souffrance,
Neutraliserez courageusement vos nombreux assaillants et leurs espérances,
Offrirez à vos parents sur un coussin de velours la médaille de la résistance ....
Mais aussi surtout vous sauverez votre Patrie d'un débat Cornélien ,
Que dans les rangs de l'Assemblée discutent des gens biens ...
Hélas Gilad semble être une épine dans la gorge de Sion :
Faut-il sauver de la geôle un simple centurion
En libérant des assassins par légions ?
Oui ,faite-vite pour l'amour de Sion .

Notes :


(1) Tsahal : initiales de "Tsava Hagana lé Israel"  (mot-à-mot  Armée de Défense d'Israel)

(2) Long Range Desert Group:
 http://www.lrdg.org/LRDG-Photo-  gallery(equipment).htm


(3) Le poète Saul Tchernichovsky (1875-1942). Homme de Lettres et  Docteur . Il a traduit en Hébreu l'Iliade et      
      l'Odyssée et a publié en Latin , Hébreu et Anglais un  célèbre Dictionnaire de Médecine :   
  http://www.answers.com/topic/saul-tchernichovsky-4

(4) Théodore Herzl : le Visionnaire auteur de " Alte Neue Land" .
  http://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_Herzl



Partager cet article

Repost 0

commentaires

sonja 09/08/2009 23:09

BonjourJe suis un peu en retard pour répondre à votre gentil commentaire sur mon blog, et y déposer un brin de vos souvenirs. J'ai cherché sur votre blog la "newletter" pour ne pas perdre le lien avec vos articles dès que vous les déposez, mais je n'ai pas trouvéCette page m'a amusée beaucoup pour certaines photos et commentaires, et aussi m'a attristé de contaster combien l'homme ne tire jamais une leçon du passé.Je reviendrais avec un peu plus de temps, pour mieux vous lire, dès que je reviendrais de ma pause vacances chez une amie.Pensées très chaleureusesSonia

Fethi 21/07/2009 13:11

J'ai apprécié la lecture de cet article.Bonne journée

rené 07/03/2009 08:42

Bonjour Georges,tu as fier allure sur la moto,mais....où est le casque?Et si on s'inscrivait pour le prochain Dakar argentin,avec l'autorisation du propriétaire(ce qui n'est pas acquis!).Je serai ton copilote dans le side car.......bonne journée,amitiés,René

Gaby:0059::0010: 03/03/2009 10:03

j'aime beaucoup ces instantanés d'une ville où tout se dèroule apparemment dans la normalite  avec de belles passions anciennes mais de vrais et dangeureuses preoccupations actuelles/

Monique 01/03/2009 13:47

J'aime bien cette page de votre blog, vous vous croyez tout permis et n'hésitez pas à enfourcher une moto sans avoir l'autorisation. Le "volé" est très complaisant; je suppose que c'est lui qui vous a pris en photo; méfiez-vous: si on lui vole effectivement sa bécane, le soupçon tombera sur vous.Pour Gilad: personne n'a pu le faire sortir, pas plus vous que les autres. Pourquoi accuser les autres? Si encore ces accusations favorisaient l'extraction de ce prisonnier... hélas, il n'en est rien. Il faut trouver une autre façon, plus efficace, d'agir. Je souhaite qu'on libère cet homme au plus vite.

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche