Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 15:38

Guilad est devenu Caporal,
Le Hamas lui a remis ses galons ......
Une intime cérémonie dans un bunker en béton,
Dans un local sans lucarne où ne filtre pas le son .
Guilad dans cette oubliette, pourrait devenir même Général ....
Cela ne tiens qu'à nous de libérer en échange les pires assassins ,  
Ceux qui ont du sang sur les mains et prêts à recommencer le lendemain .
La Croix Rouge, l'ONU, le Vatican, n'ont d'yeux que pour les habitants de Gaza,
Cette région qui cultive le fanatisme et gouverne suivant les canons  de la Charia,
Ce pays où le Hamas torture les opposants et enseigne la mort aux nouveaux-nés .
Un conseil, au soldat qui viendrait à tomber dans les mains de ces hommes masqués :
Toujours dans votre fusil gardez une balle en réserve pour vous faire sauter le caisson,
Une grenade quadrillée pour percer les agresseurs et franchir avec eux le Rubicon.
Ainsi ferez-vous d'une pierre mortelle trois coups : vous éviterez votre souffrance,
Neutraliserez courageusement vos nombreux assaillants et leurs espérances,
Offrirez à vos parents sur un coussin de velours la médaille de la résistance ....
Mais aussi surtout vous sauverez votre Patrie d'un débat Cornélien ,
Que dans les rangs de l'Assemblée discutent des gens biens ...
Hélas Guilad semble être une épine dans la gorge de Sion :
Faut-il sauver de la geôle un simple centurion
En libérant des assassins par légions ?
Oui,faite-vite pour l'amour de Sion.



Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Lévy - dans poésies
commenter cet article

commentaires

Quichottine 15/09/2010 12:52



Votre poème en forme d'ogive est très impressionnant.


Je ne pense pas qu'il faille libérer des assassins.



Georges L. 15/09/2010 20:47



Tout Israel souhaite la libération de Guilad Shalit parceque dans chaque famille au moins un enfant est sous les drapeaux. La solution pacifique jusqu'à présent n'a pas été positive. Le libérer
par la force le serait au prix de lourdes pertes. Ses geoliers se sentent en sécurité tant que leur proie est entre leurs griffes.Ils ont devant eux tout le temps et l'aide morale et matérielle
des démocraties avachies qui ne veulent pas exiger de la Croix Rouge de faire son travail. En Israel les terroristes étudient, voient leurs enfants, écoutent radio et tv, recoivent des colis,
sont aidés par leurs avocats et des soins médicaux les escortent. Mais d'autres prisonniers israéliens, certains disparus depuis 20 ans, sont peut-etre au secret dans les prisons syriennes. Des
enfants gazaouis viennent se faire opérer de malfaçons cardiaques par les spécialistes israéliens, ou se faire soigner de graves maladies dans les meilleurs hopitaux d'Israel.Les dirigeants
fanatiques du Hamas ne laissent pas le moindre espoir de Paix dans cette région: ils tirent sans arret leurs rockets, aujourd'hui-meme sur Israel à l'heure de pourparlers avec les palestiniens.


 



Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche