Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 09:53
Pour le lointain lecteur qui n'a pour information sur Israel que des médias qui trient les nouvelles, mentent par omission et trafiquent leurs photos pour plaire aux ennemis de la Vérité, voici quelques commentaires illustrés de la vie infernale de citoyens israéliens qui subissent spécialement depuis huit ans la terreur du Hamas et de ses bandits ; et pourtant continuent à envoyer leurs enfants à l'école apprendre les éléments d'instruction civique pour leur enseigner le respect de tous et  la tolérance dans la vie quotidienne . Rien de bien original pensez-vous, mais dans ce Moyen-Orient, où nos voisins enseignent la haine des Juifs dès l'enfance, impriment et diffusent les
Protocoles de Sion*, nous sommes ici la Démocratie qui est  comme une épine dans la gorge des fanatiques et tyrans qui nous entourent .

Voici une partie de l'arsenal balistique importée par le Hamas à Gaza . Des roquettes de mortiers aux fusées Katiouchas et Grad de longue portée .
Ces engins ont été livrés par des bateaux sur les cotes de la Mer Rouge ou de l'océan Indien . Acheminés dans le désert du Sinai, ils ont franchi la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza grâce à des tunnels dans la zone de Rafa .




Une fusée tirée de la bande de Gaza amorce sa trajectoire vers Israel
La ville de Gaza n'est pas comme souvent les étrangers le pensent,une ville de tentes ! Il y a de nombreux quartiers constitués d'immeubles magnifiques . Ce sont des immeubles de rapport bâtis par les féodaux qui ont volé les sommes fantastiques données depuis 60 ans par les Grandes Puissances aux Dirigeants successifs qui ont détourné souvent cet argent à leur profit, comme l'a fait Yasser Arafat  et le font ses successeurs . D'ailleurs des villas superbes appartiennent aux Ministres du pays, qui ont l'habitude de prélever leur gabelle sur toutes les marchandises entrant à Gaza .



Elle atterrit quelque part en Israel, dans un rayon d'action de 50 km.
Ceci était une auto, transformée en écumoire par la charge de billes d'acier propulsée lors de l'explosion de l'ogive d'une fusée Grad .




De la ville de Gaza, souvent des terrasses ou des balcons des grands immeubles pour profiter de la hauteur,ou encore des mosquées et des cours d'écoles ou les civils malgré eux servent de bouclier, le Hamas et ses complices tirent leurs fusées vers le sud d'Israel . Cela depuis huit années de terrorisme . Tsahal a placé à sa frontière des senseurs qui permettent de détecter les tirs ennemis, et automatiquement déclenchent la sirène d'alerte dans la zone présumée de l'impact, tout en annonçant à la radio la phrase  code qui fait frémir les plus calmes "Couleur Rouge" .
Alors chaque habitant a dix à quinze secondes pour chercher un abri . Un délais illusoire pour être efficace . Les mères se couchent sur leurs enfants, les pères empoignent au vol les plus jeunes pour se précipiter vers une entrée d'immeuble, les enfants à l'école se recroquevillent sous leurs tables, les vieux eux s'en remettent au Bon Dieu et ne bougent pas de leur chaise . Boum !  Boum, la Défense Passive recommande de ne pas bouger pendant encore cinq minutes après le déclenchement de l'alerte de peur d'une autre salve . Les ambulances arrivent .
Les personnes qui ne sont pas blessées par les éclats de boulons ou de billes, sont hagardes , et sont prises de tremblements incontrôlables : c'est le choc nerveux qui va leur laisser une profonde cicatrice intérieure,  toute leur vie . Une maladie de nerfs qui frappe même les plus courageux des combattants .
Les enfants en reviennent à mouiller leurs lits et refusent de se déplacer nulle part, même chez eux, sans accompagnement . Les plus petits qui auraient déjà du parler, prennent du retard . D'autres bébés qui commencent à babiller prononcent leurs premiers  mots tant attendus de Aba et Ima et Adom pour Papa, Maman et aussi "Rouge" le nom de l'alerte tant répété dans la famille !!!  Les écoliers reculent dans leurs études . Comment être attentif dans ces conditions de tension perpétuelle?
Le mois dernier ceux de terminales ont passé le bac dans un local au toit renforcé de béton .
Le rugissement de la sirène d'alerte les a accompagné ! Il faut bien qu'ils s'habituent : l'année prochaine ils commenceront 3 ans de service militaire..

Cette mère n'a pas assez de bras pour se protéger elle et ses enfants . Quelqu'un  de là haut, Le Tout-Puissant, peut-être étendra ses  mains à la dernière seconde...
Elle obéit aux consignes en cas d'alerte . Le hasard fera le reste .



Arsenal d'ogives de fusées à Gaza .



Ici le projectile s'est ouvert comme un fleur en éclatant dans la terre .




Israel après 3 semaines de combats décide de se retirer de la bande de Gaza, sans avoir pénétré dans la ville-même pour éviter des effusions de sang inutiles .
J'imagine avec amertume que Gilad Shalit où qu'il fut alors dans sa cache a du entendre résonner les explosions des combats . Peut-être même les vibrations des pales d'hélicoptères qui le remplirent d'espoir de voir un commando israélien surgir et le libérer . Hélas, la vie n'est pas comme celle d'un film hollywoodien . Ses gardiens ravisseurs ont certainement reçu l'ordre de l'assassiner dans ce cas pour qu'il ne soit pas libéré  vivant. Nous n'avons aucune illusion sur l'inhumanité et les crimes dont sont capables ces bêtes féroces du Hamas . Des journalistes dirent alors que les Chefs du Hamas s'étaient réfugiés à l'abri des sous-sols de l'hôpital Shifa ...D'ailleurs ces journalistes à Gaza rapportèrent que dès le cessez-le-feu les milices du Hamas ont vidé de leurs blessés et malades et chassé les docteurs de départements entiers pour y installer leurs bureaux ,prison et chambres de tortures détruits par les bombardements des immeubles qui abritaient leurs milices.
Cet arrêt des combats  est immédiatement interprété par la propagande du Hamas,comme la suprême Victoire, célébrée à la mode de la Charia par une prière publique .



Employant au début des enfants dans ce travail très dangereux à cause des éboulements de sable, Les chefs de bandes ont maintenant des outils de forage modernes .Les tunnels qui peuvent atteindre une longueur de 1000metres à une profondeur de 20 mètres, sont aérés et éclaires électriquement .Leur hauteur permet un passage aisé à presque hauteur d'homme.
La contrebande  est prospère, mais aussi ces tunnels au nombre de plusieurs centaines alimentent en armes et munitions, explosifs et produits chimiques,les divers corpuscules que coiffe le Hamas . Au tout début les terroristes importaient librement d'Israel d'innocents sacs d'engrais (nitrates) qui avec du sucre et d'autres liquides pharmaceutiques devenaient après une préparation de sorcière de terribles explosifs bourrés dans des tubes en acier d'irrigation convertis en corps de fusées....Maintenant ils reçoivent des explosifs brisants plus puissants  .



Les tunnels sont larges et étayés .
Hier des soldats égyptiens qui ont découvert une entrée dans leur territoire n'ont pas hésité à jeter des grenades asphyxiantes dans la bouche de l'excavation tuant ainsi 5 des travailleurs dans le sous-terrain .
Dans la paume de la main, les billes qui par milliers sont dans le corps de la fusée Grad . L'échelle est donnée par le crayon .
Je frémis  la pensée des ravages que ces billes peuvent commettre dans un corps humain .




Les éclats de billes ou de boulons ou de clous, suivant la nature de la fusée, ont criblé cette façade .





J'ai pris ce cliché d'un lampadaire qui se trouvait sur la trajectoire de la gerbe de billes propulsées comme des balles à l'explosion de la fusée Grad au sol .




En gros plan un projectile qui s'est serti dans le métal . Pour vous donner une idée de la force de sa pénétration, remarquez les lèvres de la blessure crées par le projectile.


 
Depuis 1960, je ne regarde plus les lampadaires d'un oeil distrait .
A Alger des terroristes du FLN, habillés de  coutil bleu comme des employés de l'E.G.A*, avaient ouvert la trappe d'accès au câblage à la base du lampadaire, et y avaient posé leurs charges mortelles avec un retardateur.  Ils avaient choisi un réverbère près d'un passage clouté  du carrefour de l'Agha ,rue Sadi-Carnot, et le second, à l'arrêt dit du Moulin,dans la même rue, en bas des escaliers menant au Lycée Gautier. L'horloge avait été réglée à l'heure de la sortie des écoles. De chez-moi,au numéro 20 de cette rue,j'entendis le bruit terrible de ces deux explosions* .
Alors maintenant, lorsque je passe à coté d'un réverbère urbain,où que je sois, je ne peux m'empêcher d'en regarder la base avec suspicion .
Ce réverbère a un corps métallique hexagonal dont l'épaisseur est de 4m/m . Il a joué le rôle d'un bouclier lorsqu'il a arrêté quelques billes de métal d'une gerbe de milliers  projetées dans toutes les directions par l'explosion de la charge d'une fusée du type Grad .
La Défense Passive enseigne depuis 10 ans que le meilleur moyen de se protéger, faute d'abri immédiat, est de se jeter a plat-ventre immédiatement au hurlement de la sirène d'alerte, avec les mains sur la tête . Les enfants des écoles eux sont passés maîtres à se glisser sous leurs tables . Alors j'ai voulu vérifier cette consigne essentielle .

J'ai mesuré le diamètre des billes en introduisant dans un des trous une mèche de 5.9 m/m de diamètre qui passa librement . Ces projectiles sont donc de 6m/m mortels . Je suis effrayé à l'idée du carnage qu'elles font dans les chairs des victimes innocentes ..
Les impacts sont situés à peu près a 2.5 m de hauteur de la base . Comme j'ai mesuré 50m environ depuis le cratère de l'impact de la fusée, je peux en déduire l'angle de la dispersion par rapport au sol .
Tangente alpha = 2.5 / 50 x 3.14= 0.157 Radians .Et grâce à la table trigonométrique,je lis que l'angle qui à pour arc 0.157 est d'environ 9 degrés . J'en conclus que toute vie se trouvant sous le couvert de cet angle serait plus ou moins sauvée .
Mais évidement seulement qu'à une certaine distance de l'impact. Pour la trouver je suis revenu à Gautier en 6ème, classe de Monsieur Urbain qui nous enseigna fermement les propriétés des triangles semblables .
Si on considère qu'une personne de corpulence moyenne (pas moi), allongée ou agenouillée sur le sol offre une hauteurs hors-tout de son corps de 0.7m,on peut écrire au tableau la relation :
2.5 /0.7= 50 / x ,où x est la distance minimum du point de chute = 14 m .
Donc une personne épousant le sol à 14 m de l'impact de la fusée sera indemne à condition de ne pas avoir une crise cardiaque et les tympans crevés par le souffle .
Pourtant j'ai des doutes sur mes hypothèses en considérant cette précédente voiture transformée en écumoire par la charge de billes ou de boulons .
Le mieux, dans les 10 secondes de sursis avant la retombée de la fusée est donc de prendre...la tangente au plus vite !.
Qu'il est loin le temps de notre enfance où en jouant aux billes en terre ou en verre, nous crions en tirant du pouce: " Bonne échappée" ! . Aujourd'hui ces mots ont ici un sens nouveau .
Mais la vraie solution n'est pas de courir pour se cacher mais certainement de réduire ce nid de vipères qu'est le Hamas . La soi-disante trêve est grignotée par le Hamas et ses complices chaque jour un peu plus en tirant déjà plus de centaines de fusées et d'obus de mortiers sur la zone ouest du Néguev , chose qui ne vaut pas une ligne dans les journaux internationaux occupés à chaque occasion à nous vilipender .
        
Cette stèle de pierre rose en souvenir des deux enfants Dorit et Yuval, innocentes victimes assassinées à Sdérote par une fusée Kassam du Hamas en Septembre 2004 . Cette semaine célébrant l'époque des Récoltes, les enfants en chemisette blanche et cernés d'une couronne de feuilles et de fleurs font la joie de l'Etat d'Israel en défilant sur des remorques décorées  tirées par des tracteurs. Ces enfants sont les plus beaux fruits du pays .






Ci-dessous, voici la vie du milliardaire Chef du Hamas qui dirige les attentats à partir de Damas, tel que le rapporte un magasine égyptien : .

"Khalled Mechaal ou le  tueur milliardaire" .

Le magasine égyptien « Roz el Youssef » a publié le 19 janvier 2009 un article très révélateur sur le chef politique du Hamas , en exil à Damas dont l’ intitulé est le suivant : « Le mariage de sa fille Ftama a dévoilé son vrai visage : Khaled Méchaal un militant …pour le compte de ceux qui payent ».

« Comment vit Khaled Méchaal et sa famille ? Combien touche t-il ? Quel somme lui est versée dans son compte en Iran et au Qatar ? Combien coûte sa résidence et sa sécurité à Damas ? Est-ce que la Syrie a une idée sur sa fortune ? Où ferme-elle les yeux pour l’essentiel qu’il applique l’agenda de Damas et de ses alliés ? D’où vient t-il d’un million et cinq cent milles dollars dépensé dans le mariage de sa fille Fatma ?

Comment fait Khaled Méchaal pour porter des costumes des plus hautes marques internationales qu’il cache sous la kéffia palestinienne symbole de son militantisme ? Pourquoi a t-il mit le pied sur l’autre lors de sa rencontre avec le président soudanais Omar Béchir et il n’a pas oser le faire devant le plus bas des responsables iraniens ? Pourquoi voyait t-il en Ismail Haniyeh un danger pour son positionnent au sein du Hamas ? Pourquoi voulait t-il entre un négociateur en échange de Mahmoud Abbas ? Qui est-t-il en fin du compte Khaled Méchaal ? »

Le mariage de Fatma Méchaal

« Au moment où Gaza était sous le feu et le blocus, sans nourriture, sans eau, sans médicaments, et même sans électricité et dans le summum de la souffrance des gazaouis, Khaled Méchaal a organisé un mariage spectaculaire pour sa fille Fatma qui a coûté un million et demi de dollars de dépenses.

Dans ce moment difficile pour les gazaouis, il criait pour que ses miliciens brisent le passage frontalier de Rafah pour récupérer en Egypte les faux billets de dollars afin de couvrir les dépenses somptueuses du mariage. Sa fille est aujourd’hui la femme d’un riche homme d’affaire syrien d’origine palestinienne Tareff Rachid.

Le lieu du mariage a été prévu dans une grande salle de fête entre Damas et la zone de Saida Zeneb, selon ce qui était mentionné dans les cares d’invitations mais à leur arrivés, les invités étaient dirigés à un autre lieu pour des considérations de sécurité. Mais qui sont ces invités ?

De l’Egypte est venu Fahmi Houidi (journaliste pro islamiste) que le Hamas lui a offert le billet, ainsi que le docteur Mohamed Elboltajii membre du parlement égyptien qui venu comme envoyé spécial de Mahdi Akkef le guide des frères musulmans en Egypte.

De Syrie était présent le ministre des affaires étrangères syrien, en personne, Walid El Moualem ainsi que l’ambassadeur d’Iran en Syrie Ahmed Almousaoui , les ambassadeurs d’Indonésie et de Malysie accrédités à Damas. Il y’avait aussi des anciens responsables militaires et sécuritaires syriens comme Karim Racheh, Mohamed Rateb Naboulsy , Housam Eddin Farfour, Mohamed Hichem Eddin Borhani, le représentant du parlement syrien Mohamed Habbach et le cheik Bokri Tarabichi.

De Londres est venu Rached Gannouchi , président du mouvement islamiste tunisien Ennahdh .Il y’avait aussi des représentants du groupe palestiniens basés à Damas comme Rhamadan Shelleh chef du Djihed islamique, Abou Moussa le sous secrétaire du Fath, Kaled Abdel Majid le secrétaire général du Nidall populaire, Arabi Aoued le secrétaire général du parti communiste révolutionnaire, Maher Taher le responsable du Front populaire en Syrie et Talal Naji le secrétaire général adjoint du Front populaire pour la libération de Palestine.

Le mariage s’est rapidement transformé en tribune politique. Des discours ont été prononcés au milieu de la fête. Les discours sur la Palestine se sont succédés. Les tables étaient remplies de toutes sortes de plats et de spécialités de la gastronomie syrienne alors que Gaza peine sous le blocus. Et entre temps, on entendait la star de soirée, Khaled Méchaal, qui criait à haute voix espérant que les dirigeants arabes unissaient leurs positions pour vaincre Israël.

On voyait, en autres, Ramadan Shellah, le chef du Djihad islamique, qui une fois montait sur la tribune au milieu de la salle, il s’adresse au ministre syrien des affaires étrangères pour le remercier de sa présence et rend un hommage à la Syrie qui accueille sur son sol les groupes palestiniens.

A la fin du mariage, Ramadan Shellah demande à tous les invités ; ministres, ambassadeurs, responsables et tous les autres de crier « Allah Akbar » pour que leurs voix seront entendus à Gaza ».

Traduction de l’arabe , Ftouh Souhail.

Observation à nos lecteurs:

Personne ne peut douter aujourd’hui du caractère hypocrite, arrogant et outrecuidant du chef politique du Hamas à Damas. Le « courageux » Khaled Méchaal peut toujours donner des ordres et déclencher des guerres au mépris des gazaouis tant qu’il est confortablement installé à Damas à coté du concombre Assad. Il n’en a rien à se soucier du sort des palestiniens, puisque son mouvement, le Hamas, les a pris en otage depuis qu’ils se sont emparés du pouvoir, au nez et à la barbe du Fatah, avec lequel ils continuent de s’entr’égorger.

Il est par contre scandaleux de voir que nul au sein de la « communauté internationale » ne s’interroge sur ce qui a été fait des milliards de dollars remis au fil du temps aux mêmes gens. Et si on ne s’interroge pas, c’est qu’on sait parfaitement ce à quoi a servi cet argent : fondamentalement, au terrorisme, à la propagande, à la corruption et maintenant …aux mariages.

Le Hamas, qui dépense un Million et demi de Dollars dans une seule soirée à Damas et qui confisque les colis de nourriture ainsi que des milliers de couvertures dans les entrepôts de l’UNRWA (4 février 2009) est tout simplement une organisation criminelle qui regroupe une masse de voleurs et de pillards loin de vouloir soulager les misères quotidiennes de la population à Gaza.

Extrait du site Le Post http://www.lepost.fr

 

*Les Protocoles des Sages de Sion :

Un pamphlet écrit du temps du Tsar par sa police secrète pour diriger la colère du peuple affamé sur les habitants juifs en les accusant de crimes rituels, et reprit depuis par toutes les tyrannies :

http://www.nuitdorient.com/n138.htm

* E.G.A  : Initiales de la Compagnie  "Electricité et Gaz d'Algérie" . ( La Compagnie Lebon fut avant la nationalisation la première usine à Gaz .)




 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 05/08/2009 16:51

C'est vrai que l'OAS dont vous avez sans doute été un fervent admirateur faisait dans la dentelle. Ce sont des gens comme vous qui sont responsables du chaos en Palestine et en Israërl.

hamza 14/05/2009 15:26

C'est de la malhonneteté sioniste pure, montre nous l'arsenal sioniste et les degats qu'il occasionne sur les palestinniens , il n y a aucune symetrie dans ce conflit et ta propagande à 4 sous ne convainct que les tiens...

red le grand 22/03/2009 12:39

tu est un fils d'une put va t'fair voir

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche