Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 16:45
   


    

        Un fin duvet....



C'est décidé. Ce Jeudi après-midi de printemps, j'irai au rayon des jouets des Galeries de France.
Sans un centime en poche, mais seulement pour y admirer le voilier en bois que je rêve de faire naviguer sur le grand bassin du Parc de Galland.
Je me sentais encore un enfant , malgré un fin duvet qui commencait à orner ma lèvre supérieure. Comme d'habitude,  je marche à pas rapides, je connais le trajet par coeur, mais ces sacrées chaussettes hautes dont ma mère s'obstine à me munir, glissent tout le temps, malgré les élastiques qui me coupent les jambes et comme un héron en équilibre sur une patte, je dois les remonter l'une après l'autre tous les cent pas .
La rue d'Isly ombragée est bruyante et sur les trottoirs se mêlent les landaus de mères précautionneuses, des flanneurs âgés, et des acheteurs en quête de bonnes affaires.J e voyais déjà se détacher au loin ce qui aurait pu sembler être le stuc d'un musée ou d'une Mosquée, lorsque vint à moi une apparition gracieuse, un visage fin aux yeux noirs soulignés de bleu pastel, un voile transparent brodé d'or cachant à  peine des joues maquillées. Au risque en me me retournant d'être transformé en statue de sel*, je voulus revoir cette apparition fugitive, et ne vis que le dos d'une silhouette altière, chaussée de talons hauts et d'un bracelet d'argent à une cheville fine, qui laissa dans son sillon une mystérieuse odeur de musc. Je restais sur place, surpris par cette image comme sortie d'une exposition orientaliste, et une bouffée de chaleur empourpra mes joues . Je poursuivis ma promenade comme un automate, mais le rayon de jouets brusquement ne m'interressait plus, occupé seulement à conserver vive cette vision merveilleuse qui allait meubler mes nuits...
C'était pour moi le mystère de l'Orient dans toute sa beauté, que je venais de croiser et après tout, bien au fond de la rue d'Isly, la Casbah n'était pas si loin, mais je n'osais m'y aventurer qu'en rêve...Après tant d'années, j'envie encore ces peintres qui ont
peut-être eu cette jeune femme comme modéle de leur odalisque..    


*Comme l'est écrit dans la Bible sur l'aventure arrivée à la femme de Loth, qui dans sa fuite, malgré l'interdiction, se retourna !. Sur les rives de  la Mer Morte, dans les collines riveraines de Sdom, on peut distinguer (avec beaucoup de bonne volonté !) une statue taillée dans la roche friable par l'érosion...


Partager cet article

Repost 0
Published by georges - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche