Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 14:18





        ...  Et une Algéroise à sa fenêtre.

       En 1943, j'avais cinq ans, des boucles blondes et je me mettais presque à pleurer quand on me faisait un compliment de par ma timidité maladive !

      Quand maman allait me faire respirer l'air pur sur la "hauteur" du Monument aux Morts, les soldats Anglais et Américains en goguette se prenaient en photo, avec en fond  la splendide vue d'Alger et de sa baie.
Et moi, souvent  je jouais  en me heurtant à ces géants qui avaient toujours dans leurs poches des pastilles sucrées couleurs d'arc en ciel qu'ils m'offraient en pensant certainement à leurs propres enfants.
     Alors,  j'ai toujours en mémoire ces journées ensoleillées et je me revois même avec précision assis sur les genoux d'un soldat , fasciné par l'insigne doré en forme de pièce d'artillerie, épinglé sur son calot .
    Ces jours-ci, par un heureux hasard, je suis tombé en arrêt sur le site de Melvin Schaffer un citoyen américain mobilisé, qui fut envoyé  en Algérie à cette époque de la Deuxième Guerre Mondiale et qui, avant de partir à l'armée, s'était muni d'un bon appareil photographique, condition sine qua non pour rapporter de beaux souvenirs. Mais ces photos talentueuses ont été prises avec beaucoup de sensibilité qui ne s'achète pas. Pour un ex-algérois, ces vues d'une époque révolue matérialisent beaucoup de souvenirs qui allaient en s'évaporant.  La construction de son site est remarquable avec index et sous-titres en anglais facile.Je me permets de choisir en prologue la photo ci-dessous parce qu'elle a été prise justement de l'aire de mes jeux, l'esplanade du Monument de Landdowski.
      Regardez bien le port en guerre et ses navires attendant dans la baie :




      Comme la chance sourit parfois plus d'une fois, (encore faut-il l'aider un peu), j'avais reçu d'une amie internaute, Francoise Leroy-Vandevelle, un trésor dont je ne saurai jamais assez la remercier. Lors d'une correspondance en évoquant Alger, et en lui racontant que, comme tous les enfants, j'adorais gribouiller et dessiner la guerre telle que je l'entendais en ajoutant à l'image, de mes joues gonflées, le bruitage des avions et le tir des canons bofors,
Francoise s'est rappellée que sa grand-mère ( Alice-Julienne Verdy) , à cette époque avait fait des croquis du port d'Alger vu de sa fenêtre. Hélas, elle ajouta que ces dessins étaient introuvables et craignait le pire pour eux...
       Après quelques mois, elle finit par les retrouver pour sa plus grande joie et la nôtre. En voici un, couché sur du mauvais papier (il était si rare à cette époque ), mais qui n'en est que plus précieux....La baie, les navires de guerre, le phare tripode du port, tout y est !  Moi, j'en suis tout ému.



    L'Armada attend, dans la baie, de délivrer son matériel et ses munitions. Hélas en 1943, lors du grutage, des mines tombèrent sur le quai et ce fut
l'énorme explosion de la cargaison, qui souffla toutes les vitres du Hamma et plus encore.



    Des Chalutiers Lamparos à l'abri de la jetée.



    Le bâtiment des Douanes :



      Un des 2751 "Liberty-Ship " construits entre 1941-45.
L'ingénierie remarquable de leurs constructions permit le remplacement rapide des navires de transports coulés, torpillés ou bombardés dans l'Atlantique. Vous souvenez-vous du film avec Humphrey Bogart "Action in the North Atlantic " ?.
    Les marins des bateaux atteints, périssaient dans la mer à cause du mazout absorbé que vomissait le ventre du bateau en perdition.



   Au centre, un gros transport de troupes à 3 cheminées :



    Toute la baie d'Alger :les remorqueurs et vue sur le Hamma.







 Un destroyer :



      Un autre transport de troupe à deux cheminées :






      A droite, un Porte-Avions avec son poste de commande au centre du navire :




    Et voici l'image qui fait battre mon coeur :  les mères assises sur le banc de pierre et les enfants qui jouent à des jeux de leur invention, faute de mieux ! Et le soldat qui pose face à la plus belle perspective du monde (du moins à mon avis  !).
Je suis sûr qu'en regardant cette image beaucoup se sentiront de nouveau fillette ou garçonnet, en remontant le passé.
      La photo a été prise en fin d'après-midi: l'ombre du soldat s'allonge et nous donne la direction de l'ouest, perpendiculaire à la perspective.




 Maintenant, grâce à Melvin Shaffer et son appareil, vous allez pouvoir vous promener dans l'Alger de nos parents et de notre enfance. L'Index est très utile pour voir  tous les quartiers que vous reconnaitrez non sans émotion : le centre, les hauteurs de la ville, la casbah, avec ses habitants et ses transports, et même l'intérieur d'un appartement de la rue d'Isly où Melvin fut sans
doute accueilli comme alors s'offrirent de le faire beaucoup de familles algéroises. (Son voyage ne s'arrêta pas là, car il suivit les troupes en Italie et en Allemagne )

http://digitallibrary.smu.edu/cul/gir/ww2/mcsc/nafrica.html

 
    Avec eux les soldats apportèrent outre le chewing-gum "Wrigley" et autres douceurs, la culture du Jazz dont à l'époque Glenn Miller  était un des célèbres représentants.
  ( Notez sa fin ... en service commandé !)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Glenn_Miller

    Ecoutons le dans le classique "In the Mood". Mais avant ouvrez bien votre audio et vos fenêtres pour que les amoureux du Jazz en profitent ! A la fin de l'écoute, cliquez sur le X rouge pour terminer mais rester sur le Blog !
     Merci à l'auteur de ce site pour ce bel enregistrement :

http://www.youtube.com/watch?v=ZJE-onnw2gM

     Impossible de nous quitter sans écouter le fameux "J'ai deux Amours" de Joséphine Baker qui prêta son talent à l'effort de guerre et passa à Alger. Alger Capitale de la France en guerre: nos yeux étaient tournés vers Paris proche de sa libération. Et nos coeurs angoissés battaient pour les nôtres au front contre l'ennemi commun, mais aussi attendions avec angoisse des nouvelles de nos familles de France qui presque toutes furent livrées aux nazis et périrent dans les fours crématoires.
Mais pour terminer, une pensée reconnaissante pour ces Forces Alliées qui nous delivrèrent du joug Hitlérien: sans ce débarquement du 8 Nov 1942 je ne serai pas là aujourd'hui pour évoquer ces jours, car à Alger, le Gouvernement Vichyste avait déjà dressé les listes des étoiles jaunes.

http://www.chanson.udenap.org/enregistrements/
baker_josephine_j_ai_deux_amours_1931.mp3

   
                                                       F I N

Partager cet article

Repost 0
Published by georges - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

Georges 21/09/2007 11:02

Bravo pour vos dons d'observation,mais je n'ai évidement pas le négatif pour inverser la photo,et Melvin Shaffer est bien loin.Pour en savoir encore plus sur lui allez voir le site :http://www.richmond.com/news/output.aspx?Article_ID=2293039&Vertical_ID=2&tier=1&position=4Cet homme remarquablement actif et qui par 3 fois a failli périr dans des accidents d'avions pendant la Guerre,a construit de ses propres mains un petit observatoire dans son jardin pour entre autres photographier les astres (apres les désastres !).. http://www.mcshaffer.com/

GABY 21/09/2007 10:02

ouh ouh la fôte!! C'EST vrai...

GABY 21/09/2007 10:00

à bien regarder c'ai vrai Guy la poste sur mes photos est à gauche mais c'est pas grave Georges va faire comme pour la culotte du bon roi Dagobert il va la remettre à l'endroit...:0010:

Guy SIMON-LABORDE 20/09/2007 23:48

Georges bonjour,
Excellent travail qui nous a fait revenir 60 ans en arrière, merci.
Une anomalie: sur la photo où un militaire regarde, debout la mer, il y a une erreur car le batiment que l'on voit sur la droite est la Poste; or la poste se trouve à gauche et non pas à droite, la photo est inversée.
Cordialement
Guy

GABY 20/09/2007 09:04

Que de souvenirs Georges! je reviens d'un voyage généalogique dans le Cantal et je vais me replonger dans "nos "blogs dès que mon modem recommencera à fonctionner (j'ai "volé" celui de mon mari en attendant ...). Les troupes anglaises et américaines? je m'en souviens et mes parents avaient conservé des photos de ces soldats prises au jardin  du monument aux morts (elles sont dans mes articles sur "les jardins de mon père ...")AmitiésBetty

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche