Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 15:19

   

 

Regardez bien ce grand dessin à la mine de charbon, il a un passé dont je cherche à retracer l'histoire. Qui m'aidera à dévoiler le secret de ces Allégories ?.

 

 

LNE 0865

 

   
J'ai eu l'honneur d'avoir fait partie du personnel du L.N.E (Laboratoire National d'Essai, maintenant aussi dit "et de Métrologie") de 1962
à 1967. Cette année 62 qui fut pour tant de citoyens de la méditerranéenne province française d'Algérie un exode brutal, je me retrouvais sur le pav
é parisien avec ma valise bourrée de livres, de souvenirs pris au hasard, et surtout d'amertume. Mais j'étais vivant, et jeune, et eu la chance d'être accueilli par mon grand-frère, qui était parisien depuis la fin de ses études et sa réussite aux Grandes Écoles.

Tout de suite je me mis en quête d'un emploi , en continuant des études au C.N.A.M et grâce à la compréhension de Monsieur Maurice Bellier, alors le Directeur du L.N.E, je fus employé dans la petite équipe* d'électroniciens qui s'occupait de l'entretien des appareils de mesures électriques. Cette salle servait aussi aux Travaux Pratiques des élèves du CNAM grâce à  un Calculateur Analogique (Gired/Dervaux) reconditionné par nous-mêmes, et cela du au dynamisme du Directeur.

Cet immeuble magnifique, avec ses piliers d'entrée monumentaux et ses larges fenêtres vitrées, allait chercher ses fondations profondément, à cause du vide laissé par les carrières de la pierre de Paris extraite pour la construction de la Capitale.

J'en connaissais de par ma fonction tous les recoins, des étages profondément en sous-sol où étaient installés  à l'abri des vibrations du trafic et des changements de température les appareils de mesures des Masses, l'étalon du Mètre en irridium, la Chambre Sourde, jusqu'aux étages supérieurs du Service de Dosimétrie Radioactive et autres. Les balances de haute précision sous abri de verre étaient commandées par des manivelles tenant ainsi à  distance la chaleur  de l'opérateur  et lui permettant des manipulations très délicates ! Quant au fameux mètre, il baignait dans un liquide en perpétuel circulation pour maintenir uniformément sa température !.  J'avoue l'avoir admiré chaque fois avec la même émotion. Bien sur, il n'est plus depuis longtemps la référence, mais l'unité de longueur est remplacée par la longueur d'onde d'un gaz rare. A Paris, au 10 de la rue Vaugirard, le passant curieux pourra voir  incrusté dans un mur un mètre étalon en pierre établi du temps de la Révolution lors de l'unification bénéfique pour la Science des unités de mesure. (Peut-être fut-il utilisé aussi pour confectionner les redingotes en sapin en grande demandes à cette époque de raccourcissement des ci-devant).
Un jour, le Directeur demanda aux jeunes techniciens que nous étions d'aller débarrasser d'une salle située au dernier étage, les vieux appareils de métrologie entrepos
és car désuets ou hors de service. Des cloches à  vide fendues, des balances couvertes de poussières, des alambics et des instruments d'optique d'un autre âge. En fait très peu d'articles avaient assez bonne mine pour entrer au Musée.
Pour ma part, je remarquais dans un coin, un grand papier fort pli
é en accordéon sans protection dont je dérangeais les pinces-oreilles qui en faisaient et leur demeures et leurs garde-manger. Au lieu de le jeter aux décombres, j'en écartais les plis poussiéreux pour entrevoir de larges traits au fusain noir. Et puis en fin de journée, je pris avec moi ce dessin sans penser à  la portée de mon acte.
Je présente donc mes regrets pour ce larcin commis, après un demi-siècle .

Ce dessin prit le chemin de la...cave de l'appartement où j'habitais alors avec mes parents. Ce mois dernier, de passage à  Paris, et faisant des rangements dans les souvenirs familiaux, je redécouvrais cette esquisse dont j'avais oublié son existence et en dépliant avec précaution le papier très fragilisé, je vis en entier cette oeuvre au fusain: deux nus légèrement voilés tenant le fléau d'une balance, sans doute Allégories de la Métrologie. J'ai alors photographié ce dessin du haut d'un escabeau, car il m'était impossible de le fixer au mur sous  peine de détérioration. Les dimensions sont de l'ordre de 3X 3 mètres.
Je ne réussis pas
à découvrir la moindre signature. Cette esquisse me semble être l'avant projet à l'échelle 1/1 d'un bas-relief, du style Art-Déco.
Je suis allé voir de plus près les 3 oeuvres taillées dans le fronton du L.N.E., grâce
à  une photo que j'ai prise en mai 2011 :

 

 

LNE 0265

 

Elles n'ont aucun rapport avec l'esquisse au fusain, si non celle de l'époque de l'Art Moderne.
Peut-être que ce fut une version proposée, refusée et non exécutée. Dommage, car à  mon humble avis elle est des plus évocative, avec cette balance. Je n'ai pas réussi à en retrouver  l'auteur,  la signature étant absente. Peut-être l'artiste fut-il  André Granet, architecte du LNE, ou André Lhote (Artiste cubiste 1885-1962) comme le cite un passage sur l'architecture du CNAM ? :


"
Parallèlement à ces commandes, qui se caractérisent par un souci d'ouverture aux courants novateurs, Jean Zay(1) élabore les prémices du 1%, en proposant une mesure selon laquelle 1,50 % des crédits de construction d'établissements d'enseignement seraient destinés à la commande de travaux de décoration confiés à "des artistes en difficulté"ont parmi quelques uns des exemples réalisés dans ce cadre:  La décoration murale de bâtiments publics comme le Conservatoire des Arts et Métiers (André Lhote), l'amphithéâtre de l'Ecole de Pharmacie (Charles Dufresne) ou encore la Singerie du Muséum d'histoire naturelle (Raoul Dufy) ". (Citation CNAM)


Que ce dessin ait été présent dans les combes du Labo n'est évidement pas un hasard et un Historien du L.N.E pourrait sans-doute nous éclairer.
De toutes les façons, et quelque en soit sa valeur (pour moi toute sentimentale), je le rendrai
à  qui-de-droit lors d'un éventuel passage à  Paris. Peut-être même qu'il ferait alors bonne figure dans le hall d'entrée du Labo, pour accueillir le visiteur...

Notes et sources Internet
sur ce sujet :

 

Laboratoire National d'Essai et de Métrologie:

(1940-1962) 1 rue Gaston Boissier. Paris XVeme.

 

 Architecte: André Granet [1881-1978]


http://www.culture.gouv.fr/culture/dap/commande_publique/cp/historique.htm


L'oeuvre d'André Lhote:

http://www.artexpertswebsite.com/pages/artists/lhote.php


Sur le Musée du Conservatoire des Arts et Metieres.
http://www.arts-et-metiers.net/musee.php?P=157&id=10016&lang=ang&flash=f


Une biographie de Jean Zay:

Jean Zay, né  d'un père juif alsacien et d'une mère protestante, fut assassiné par la milice de Vichy :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Zay#Biographie

 

 

Mes amis du Labo avec lesquels j'étais en relation (même dans des services différents), mais que j'ai perdu de vue depuis...un demi-siècle et qui peut-être, quant aux plus jeunes d'alors,  lirons ce Blog, (En me pardonnant l'orthographe peut-être erroné de leur nom de famille):

 

Monsieur Michel Griffon, Chef de Service

Monsieur Brun, Agent technique-maquettiste principal

Monsieur Jacques Prat (Ingénieur- Informaticien)

Mademoiselle Micheline Lepage, physicienne

Monsieur Michel Silly, physicien

Monsieur Daniel Moreau,(Ingénieur- électronicien)

Monsieur Dufaure, physicien

Monsieur Daniel Morlay (Ingénieur-acousticien)

 

Et bien d'autres dont j'ai hélas oublié le nom, mais qui restent vivants dans mes souvenirs, comme les élèves stagiaires, préparant leur thèse de fin d'étude.

 

Le Site du L.N.E.:

http://www.lne.fr/fr/lne_bref/essentiel.asp

 

Bien-sur je me suis permis d'envoyer un courriel à ce sujet à Monsieur le Directeur actuel du L.N.E, qui peut-être, grâce à un archiviste, pourra  retrouver ainsi l'auteur de ce Projet de Bas-Relief .

 

      --------------------------------------------------oooooooooooooooooooooo----------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Lévy - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

Philippe Michel-Courty 14/01/2015 19:18

le sculpteur qui a réalisé les 3 métopes du Laboratoire d'Essais est Marcel Chauvenet (1906 - 1988).

Joëlle 13/01/2012 19:12


Un petit passage amical pour vous souhaiter en cette nouvelle année, tous mes meilleurs voeux cher Georges, santé, joie et petits bonheurs au quotidien...

Georges L. 15/01/2012 17:32



Bonsoir Joelle,


Que 2012 se remplissent de vos beaux tableaux et dessins qui en font la reussite et le bonheur de vos lecteurs.


Amities ensoleillees car le soleil d'aujourd'hui vient de chasser la pluie bienfaisante mais avare...


Georges L.



Quichottine 01/01/2012 17:54


En ce premier jour de l'an, tous mes voeux, Georges, pour une année nouvelle et différente, pour vous et ceux que vous aimez.


Prenez bien soin de vous.

Georges L. 02/01/2012 16:06



Bonjour Quichottine,


Tous nous souhaitons que 2012 ne soit pas une répétition de 2011, qui fut comme 2010 et les autres précédentes de la décade, toutes sujet de nos plaintes.. Même les catastrophes  dites
naturelles et indépendantes de notre volonté sont d'ailleurs souvent amplifiées par des politiques "d'après-moi le déluge" qui auraient pu minimiser les dégâts....
A défaut de réunir les Etats-Généraux, entamons donc ce mois de Janvier avec optimisme et suivons ainsi la méthode du Docteur "Coué".
Amitiés ensoleillées.
Georges L.



margareth 29/12/2011 20:48





Grande fatigue depuis quelques temps et je ne m'arrête guère sur les blogs...

Georges L. 30/12/2011 10:43



Chère Margareth,

Que cette année nouvelle vous soit bienfaisante avec un moral au beau fixe malgré notre mécanique qui se rouille un peu ! Je vous souhaite de tenir bon la barre avec un blog enrichissant vos
lecteurs (trices) pendant  un hiver paisible,
Amitiés ensoleillées.
Georges L. 



margareth 29/12/2011 20:47





Grande fatigue depuis quelques temps et je ne m'arrête guère sur les blogs...

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche