Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 12:34


"Habima" (1) est le nom en hébreu pour "La Scène", théâtre juif en langue yiddish et hébraïque fondé à Vilnius,

(Lithuanie), qui a courageusement subi les pressions tsaristes et communistes pour enfin  se déplacer à Tel-Aviv après la Révolution d'Octobre de 1918 où il est jusqu'à ce jour le flambeau de la culture israélienne. 

 

  Habima dans les années 50.

   

il-telaviv-habimah.jpg

 

Ces dernières années de grands travaux furent entrepris pour moderniser et agrandir ce théâtre mythique,

Une occasion aussi pour construire sous la place, une immense aire de stationnement à plusieurs étages.

Des rampes et des  ascenseurs permettent l'accès des voitures, mais aussi des habitants du voisinage  qui en cas d'alerte pourront se réfugier dans cet abri qui devrait résister aux fusées tirées par nos voisins humanitaires .

 

  habima-10-shikma-_sycomore_-septembre-2007.jpg

 

Les camions-bennes donnent une idée de l'échelle des travaux.

 

Habima 0404

 

Devant le théâtre s'élève une sculpture de Menashe Kadishman. Haute de 15m, elle est faite de disques de fer en équilibre instable, en lutte contre la gravité. N'est-elle pas le symbole d'Israel qui toujours menacé d'être abattu, résiste par ses racines profondes et éternelles, générations après générations, aux attaques renouvelées de ses ennemis ?.

                        

            Eté 2011, le Théâtre juste terminé va voir de l'autre coté de la rue se jouer le premier acte de la contestation prolétaire.

 

  Toutes ces dix dernières années, les villes du Sud d'Israel ont souffert des bombardements quotidiens de fusées et obus. Mais ce dernier mois d'Août, plus d'un million d'habitants ont eu leurs nerfs mis à rude épreuve avec des alertes répétées à Beer-Sheva, Ashkelon , Ashdod. Le Hamas de Gaza espérant ainsi attirer Israel dans une autre guerre. La nécessité pour Israel d'être toujours sur ses gardes et de se moderniser pour parer aux menaces  balistiques de Gaza  du Liban et Syrie, grève lourdement le budget national. Ces jeunes citoyens qui passent trois années sous les drapeaux, se retrouvent dans le civil à affronter les difficultés insurmontables de la vie courante. La location d'un logis atteint des prix incongrus, l'achat d'un appartement est impensable pour un couple joignant même leurs deux salaires pour rembourser les prêts sans recevoir l'aide de parents.  Ce mouvement  pour une meilleure justice sociale est soutenu par les intellectuels. Il ne s'agit pas d'étudiants braillards, ni d'anarchistes comme veulent certains les considérer, mais de gens honnêtes (et un peu trop naïfs) qui s'opposent à la privatisation à outrance et à l'insécurité de l'emploi. Hélas Israel qui souffre maintenant d'un embargo politique et moral de mêmes ses anciens amis contaminés par la montée de l'Islam fanatique, ne peut sans danger faire face à toutes les exigences extérieures et intérieures. 


     Un attentat sanglant du mois précèdent :

le bus attaqué et brulé par les terroristes venus de Gaza sur la route d'Eilat.

 

Bus brule sur la route d'Eilat

 

C'est dans cette ambiance sulfureuse que  hommes et femmes patriotes  partout en Israel sont descendus dans la rue pour demander une meilleure répartition du revenu national. 


    Une classe bombardée cet été: par chance l' école était vide.  

Très nombreux sont  les lieux scolaires qui ne sont pas munis d'abri.

Les enfants se réfugient alors sous leurs tables...

(Photo internet. merci a son auteur) 

399px-Beersheva kindergarten after rocket attack from Gaza

 

  A Tel-Aviv le très large et ancien Boulevard Rothschild à double voie et planté d'épais Ficus a ses allées très animées par les promeneurs et les cyclistes.

Mais ces deux derniers mois il est devenu le flambeau de la Justice Sociale !

 

Habima 0375

 

Très médiatisée par les chaînes de TV, la révolte contre la cherté et la précarité de la vie

dure depuis deux mois.

 

   

Habima 0377

   

                                          "  Sortez de votre indifférence  pour manifester dans la rue " !!


Habima 0378

 

     Adresse sur Facebook, l'outil des manifestants:

" Coalition des jeunes révolutionnaires"

 

Tout a commencé par la protestations de consommateurs... d'un vulgaire fromage à 5% de matière grasse et de 250 grammes, le célèbre "Cottage", sur fond rouge sur l'image,  si apprécié par les familles, mais qui a vu son prix spiraler sans rapport avec son coût réel. Pour vous donner une idée, il coûte plus de 3 ou 4 fois plus cher que son équivalent en France. Les producteurs de lait, les distributeurs, toute une chaîne où la concurrence est absente, ne sont qu'un petit exemple de la cherté ( inexplicable par la seule  hausse des tarifs de l'électricité et de l'eau )

de tels  produits de consommation courante..


Habima 0379

 

                                         Sur la pancarte : " Israel, pays du lait et du miel et des...impôts " !

   

Habima 0382

   

La solution au problème du logement :

"Allez peupler la  Galilée et le Neguev " !!


Habima 0385

 

 Possesseurs de richesses,

 Propriétaires fonciers,

 Financiers tout puissants,

 C'est de la porcherie !



     

Habima 0389

 


                        Le "Laptop" enregistre la contestation dans un bureau improvisé à l'ombre d'un arbre..

   

Habima 0390

   


Nous réclamons:

La baisse des prix de l'alimentation de base,

La construction de logements sociaux,

Le droit aux personnes âgées de vivre décemment,

L'accès aux pouponnières et l'enseignement supérieur gratuit ,

La répartition égale des devoirs pour défendre le pays.

 

Habima 0394

   

                                           Ce  village de tentes improvisé n'est pas un village de vacances .

 

Habima 0395

 

Dans ce bazar qui ressemble à un marche bédouin,

  et si les mouches bourdonnent

      la  popote est bien organisée par les volontaires, et l'intendance suit la contestation.

L'électricité est fournie par les maisons voisines compatissantes.

Mais les ventilateurs ne brassent qu'un air brûlant en ce mois d'Aout.

   

Habima 0396

     

                                                    " Ce pays est le notre, et nous voulons le récupérer" !

 

Habima 0399

 

Facebook, l'arme et  l'outil indispensables pour mobiliser les foules...

 

Habima 0401-copie-1

 

Huldai, (Maire de Tel-Aviv), des appartements pour les travailleurs !!


Habima 0403

 

 

  Mais que fait-elle ici , cette jeune contestataire interrogative sur son avenir ?


yasm4

   


Et bien c'est ma petite-fille (13 mois) qui venait avec ses parents voir ce lieu historique, et a profité de se reposer en jouant sur une pancarte à l'adresse d'un comité du quartier populaire du Sud de la ville. Cette photo n'est pas de moi, mais de la photographe-journaliste Yaira Yasmin qui justement revenait d'Egypte avec un reportage de la Révolution au Caire, et était venue voir les contestataires israéliens du Boulevard Rothschild.

 

                Une dernière image qui résume bien la situation:                

Israel pleure sur sa situation sociale !

 

 

Habima 0407

 

Le Rideau va-t'il tomber sur ce mouvement ? Non, je crois que son éveil aura de profondes répercussions  sociales aux prochaines élections, car les classes moyennes appauvries vont réagir pour arrêter ce clivage dangereux dans la société israélienne  jadis égalitaire. Sûrement émergeront de jeunes lions et lionnes venus de tous bords  qui mettront en avant de la politique les intérêts sociaux d'un peuple qui doit se défendre des menaces extérieures et intérieures.


 

(1)  Notes sur l'histoire du théâtre Habima :

  http://en.wikipedia.org/wiki/Habima_Theatre?oldid=cur

 

 

     

       ---------------------------------------------00000000000000000000000000000000-------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Lévy - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

margareth 04/10/2011 08:33


Félicitations, Georges, pour cette si jolie petite-fille. Si je passe aussi peu en ce moment c'est qu'à la suite de problèmes techniques avec overblog, j'ai déménagé chez un autre hébergeur. Voici
la nouvelle adresse de mon blog : http://margarethstgildas.eklablog.fr


Georges L. 04/10/2011 18:36



Bonjour Margareth,


Merci de m'avoir lu et de votre compliment pour ma petite-fille .Bonne chance a votre nouvelle adresse . Over-Blog m'enerve assez avec leurs changements qui se veulent des perfectionnements et
qui me deroutent 1 A mon age on n'aime pas changer ses habitudes...


P.S. On ne peut dire que dans ce monde en folie il ne se passe rien ! !


Amities ensoleillees



Joëlle 24/09/2011 18:29



Une petite halte amicale par chez vous Georges... vous avez une bien jolie petite fille avec un regard très expressif qui a été remarquablement bien saisi par la photographe...
Bonne fin de journée



25/09/2011 08:17



Bonjour Joelle,

Ces photos sont maintenant "historiques" car ces manifestations de jeunes ont conduit le Gouvernement à se réveiller quant aux besoins sociaux de ceux qui même avec un bon emploi, ont du mal..à
joindre les deux bouts ! Il est vrai qu'ici la Sécurité Sociale est ici très généreuse et que le chômage est beaucoup plus bas qu'en Europe, mais les conditions sécuritaires que nous imposent nos
sanguinaires voisins grèvent largement le budget !. Difficile d'avoir à gérer à la fois le beurre et les canons ! Ma petite fille était en promenade dans ce Blvd célèbre qui s'ouvre sur le tout
nouveau théâtre Habima . Un jour, elle regardera avec émotion son image et ce bref reportage.
D'ici la, la Paix nous l'espérons tous, régnera, 
Amitiés ensoleillées, après la première ondée du début Octobre qui a ici un joli nom "La Yorée". Les gouttes ont déjà séché...
Georges L.


 


 


 


 



Mina/Jacqueline 16/09/2011 17:09



Bonjour mon cher Georges!! Que de temps a passé!!!


Rien de grave chez moi et j'espère chez vous...Juste le temps qui nous mange la vie!


Je suis heureuse de lire chez vous ce qui se passe en Israel comme dans d'autres Pays...le ras le bol de la population qui se fait tondre par leurs dirigeants! La révolte en Italie est larvée et
la situation est pesante...


Je vous indique dans mon lien mon blog de cartes postales...Peut être l'avez vous déjà vu. je deviens passéiste mon cher ami!!


Bien à vous



Georges L. 18/09/2011 16:44



Bonjour Jacqueline,

Je suis allé faire une visite sur votre gallerie de Cartes Postales de l'Algérie d'antan...en emporte le vent. Il y a en a toujours de peu connues en noir et blanc. Je suis heureux d'y retrouver
la griffe de la fidèle Mina. Chez-nous le mois de Septembre est encore très chaud.
J'y préférai la grêle sur tout le voisinage  pour refroidir les esprits...En attendant ce miracle, toutes mes amitiés ensoleillées !



Monique 13/09/2011 11:00



Bizarre: ce matin j'ai répondu sur deux ou trois de vos commentaires-réponses. Chaque fois j'ai passé avec succès l'épreuve des signes cabalistiques.  Je les relis une fois publiés. Puis
overblog me signale autant de "nopuveauc commentaires". Je suis le lien... et ma "rédaction" n'y figure plus. Dommage: j'y produisais mes meilleures raisons d'espérer, pour vous encourager,
vous-même, et vos lecteurs peut-être. Je n'ai pas le courage de recommencer...



Georges L. 13/09/2011 16:30



 Over-Blog fait quelquefois de l'over-indépendance  et même m'efface des images ou des commentaires qui réapparaissent plus tard !.(Ou pas). J'en suis contrit mais ne peut que vous
remercier de vos apports qui ont vu le jour !



Monique 13/09/2011 10:40



Aucun bruit, de bottes ou de bombes, n'empêchera jamais  chez l'esclave l'aspiration à la Liberté... chez le pauvre, le désir de conditions de vie décente... chez l'exclus, la passion d'être
intégré... n'est-ce pas ? Soif de justice, d'équité, de vie digne, respectant l'autre, ne serait-ce que pour en être respecté. Cette flamme ne s'éteindra jamais, même en cas de lavage de cerveau,
car elle fait partie de la nature humaine...


Les voisins bottés sont crapuleux? Ils en disent autant de nous. Et nous enfilons nos bottes. On sait très bien où cela peut nous mener, ce concours de bruit. Les victoires n'ont qu'un temps. Les
empires disparaissent l'un après l'autre. Mais la flamme ne meurt jamais, dans les coeurs de tous les êtres humains, peu importent races, religions, cultures, et... bruits de bottes. Cela fait
beaucoup de monde... . La flamme résiste à toutes les tempêtes. La présent m'inquiète beaucoup, mais la permanencede cette flamme m'encourage à un optimisme bien raisonné.



Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche