Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 15:06
Devant le centre administratif de l'Etat d'Israel,une immense affiche du comité de soutien qui rappelle au passant , et au Gouvernement :
" Qu'as-tu fais en faveur de Guilad Shalit ? )


Pendant son service militaire, Guilad Shalit a été kidnappé lors d'une attaque menée par des activistes du Hamas,le Dimanche 25 Juin 2006, à Kerem Shalom , en Israel.
Depuis presque 3 ans,Guilad est détenu par le Hamas dans la Bande de Gaza .

Ses parents ont édité et illustré une rédaction de Guilad enfant .
Cette histoire "Quand le requin et le poisson se recontrèrent pour la première fois" a été écrite par Guilad, à l'age de onze ans .




-Quand le requin et le poisson se rencontrèrent pour la première fois -

Par: Guilad Shalit .
Classe de CM2 .
Ecole primaire de Maalé Ha'Galil .
.


Un gentil petit poisson nageait au milieu d'un océan paisible . Tout à coup,il vit un requin qui voulait le dévorer .
Le poisson se mit alors à nager très vite, mais le requin fit de même .
Soudain le poisson s'arrêta et interpella le requin:
"Pourquoi veux-tu me dévorer ? Nous pouvons jouer ensemble ! "
Le requin réfléchit longuement et dit :
" Bon d'accord. Jouons à cache-cache ."
Le requin et le poisson jouèrent toute la journée, jusqu'au coucher du soleil .
Dans la soirée, le requin rentra chez lui .


Sa mère lui demanda :
"Comment s'est passée ta journée, mon requin chéri ? Combien d'animaux as-tu dévoré aujourd'hui ? "
Le requin répondit :Aujourd'hui je n'ai dévoré aucun animal, mais j'ai joué avec une créature appelée Poisson" .
Le poisson est un animal que nous mangeons .
 Ne joue pas avec lui !", dit la mère du requin .

Dans la maison du poisson, la même chose se produisit .
"Comment vas-tu, petit poisson ? Comment s'est passée la journée dans l'océan ?" demanda la mère du poisson .

Le poisson répondit : " Moi Aujourd'hui, j'ai joué avec un animal appelé Requin " .
"Le requin est l'animal qui a dévoré ton père et ton frère. Ne joue pas avec cet animal ", répondit la mère .

Le lendemain, ni le requin ni le poisson ne se montrèrent au milieu de l'océan .

Ils ne se rencontrèrent pas pendant des jours, des semaines, voire des mois .

Puis un jour, ils tombèrent l'un sur l'autre . Chacun s'enfuit auprès de sa mère, et une fois de plus, ils ne se rencontrèrent pas pendant des jours, des semaines, des mois.

Au bout d'une année entière, le requin sortit faire une petite nage et le poisson fit de même . Pour la troisième fois,ils se rencontrèrent et le requin alors dit : " Tu es mon ennemi, mais peut être pouvons-nous faire la paix ?"
Le petit poisson dit " D'accord " .

Ils jouèrent en secret pendant des jours, des semaines, des mois, Jusqu'au jour où le requin et le poisson rendirent visite à la mère du poisson et parlèrent avec elle. La même chose se produit avec la mère du requin . Et depuis ce jour,les requins et les poissons vivent en paix
.
                                                          --------------------------------------------

Note :
Depuis l'enlèvement du soldat (blessé), l'Etat d'Israel s'est tourné naturellement vers les instances internationales humanitaires, car le Hamas n'est pas l'Autorité Palestinienne dont il torture systématiquement ses sympathisants en visant spécialement leurs genoux, comme la maffia, et celà actuellement en pleine rue à Gaza . Ont été contactées ( sans écho ) la Croix Rouge en première puisque c'est sa raison d'être,les Nations Unies et même le Vatican, pour invoquer outre les Conventions de Genève qui impliquent visite régulière du prisonnier, condition d'emprisonnement,et vérification de son état de santé . Bref toutes les conditions dont jouissent les plus sanglants terroristes arabes en Israel qui ont radio et tv dans leurs cellules et la possibilité d'étudier (certains ont réussi à des examens universitaires ) et reçoivent colis et  visites de leurs avocats et de leurs familles , et aussi communiquent par téléphone .......
Notez que le Maguen David Adom datant de 1930 ( l'Etoile Rouge de David ) , le service de secours équivalent en Israel de la Croix Rouge, n'est pas reconnu à Genève sous la pression des états arabes dont le Croissant Rouge,lui, est reconnu internationalement ! ( Bien que souvent les ambulances du Croissant Rouge à Gaza ou en Cisjordanie  camouflent des terroristes et des explosifs ) .
Israel, comme aussi beaucoup de pays modernes a ses misères, ses déshérités, ses problèmes économiques, mais en plus doit affronter quotidiennement un ennemi fanatique et  cruel qui veut s'installer à sa place .
Il semblerait donc difficile de penser qu'un seul citoyen soit à l'agenda d'un pays assiégé . Et bien pourtant Guilad  Shalit a sa place dans le coeur de chaque juif qui bat la chamade chaque fois que filtre une information sur le sort du jeune Caporal . Un jour quand il sera sauvé,  il le devra tout d'abord aux efforts incessants de ses courageux  parents pour qu'il n'ait pas été oublié....
Ces parents extraordinaires qui puisent dans leur douleur les forces nécessaires pour rester lucides et combattre pour la libération de ce fils qui est devenu un symbole pour les israéliens .


Le Conte écrit par Guilad est extrait du site francophone ci-dessous :


http://www.guiladshalit.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3&Itemid=4

Tous avons tous hâte de pouvoir  écrire une  F I N  heureuse à ce cauchemar, et le plus tôt possible . L'amour de la Patrie pour l'un de ses fils en danger doit passer sous les fourches caudines . Nous savons hélas par expérience, que les nombreux terroristes libérés alors, ne tourneront pas le dos à leur passé .

Faut-il sauver de la geôle un simple centurion
En libérant des assassins par légions ?
Oui ,faite-vite pour l'amour de Sion .



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaby:0059::0010: 15/02/2009 19:44

très efficace ce récit du petit Guilad surtout la réalité de la transmission des préjugés et de la haine par les familles ...

Chris 14/02/2009 16:42

Bonjour Georges. J'ai été très émue à la lecture de votre dernier article concernant l'emprisonnemet du Caporal Guilad Shalit. Quel courage ont ses parents depuis ces longues années. Ah ! si tout le monde pouvait pendre modèle du Requin et du Poisson .........Amitiés - Chris -

Présentation

  • : des souvenirs dans un mouchoir
  • des souvenirs dans un mouchoir
  • : souvenirs d'enfance et d'adolescence
  • Contact

Recherche